Aromasante.fr » Mon corps » Minimum vieillesse : qui peut toucher cette allocation?

Minimum vieillesse : qui peut toucher cette allocation?

Depuis 2016, le minimum vieillesse s’appelle ” Allocation de solidarité aux personnes âgées” ou ASPA, il est versé aux personnes âgées dont le revenu est faible.

Pour toucher ces allocations, il faut répondre à certains critères.

Dans cet article, nous vous expliquons tout sur le minimum vieillesse.

Tout ce qu’il faut savoir sur le minimum vieillesse

Nous répondons à vos questions afin que vous soyez informés sur vos droits :

  • Qui a droit au minimum vieillesse ? : Pour être reconnu comme une personne âgée avec de faibles revenus il faut avoir au moins 65 ans ou l’âge légal de départ en retraite (en fonction de vos années de service), il faut aussi résider en France et vos revenus doivent être inférieur à 800 euros seul ou 1242 en couple.
  • Quelles sont les démarches ? : Cela dépend du régime que vous suivez, il y’en a deux : régime général ( CNAV) ou la mutualité sociale agricole (MSA), dans les deux cas il y’a un formulaire à remplir et à déposer à la caisse de retraite. Si vous ne touchez pas de pension de retraite, retirez ce formulaire et déposez le à la mairie cette dernière le transmettra au services des allocation de solidarité aux personnes âgées.
  • Quel est le montant du minimum vieillesse : il est “différentiel” car il comble la différence entre les revenus de la personne seule ou en couple et le plafond retenu. Pour un couple par exemple, le plafond annuel est de 14904 euros (annuels). Donc si un couple touche 10000 euros annuellement, le montant de l’ASPA sera de 14904-10000= 4904 euros et si un couple touche 15000 euros annuellement, il n’aura pas droit à l’ASPA ou au minimum vieillesse, certaines ressources ne sont pas prises en compte dans ce montant, comme les allocations de logement et la retraite du combattant.

Informations utiles sur les allocations de solidarité aux personnes âgées

Pour les mères de 3 enfants, il est possible d’avoir l’ASPA à partir de 60 ans, mais il faut avoir élevé au moins 3 enfants pendant 9 ans avant leur 16ème anniversaire et avoir effectué un travail ouvrier de 5 ans au cours des 15 années.

Les personnes handicapées en bénéficient également à condition de justifier d’un taux d’incapacité supérieur ou égal à 50%.

Les allocations de solidarité aux personnes âgées peuvent aussi être attribuées aux réfugiés, apatrides, et les ressortissants de l’espace économique européen.

Si vos revenus sont faibles selon votre situation mais que vous n’êtes pas éligible aux allocation de solidarité aux personnes âgées, sachez qu’il existe d’autres aides comme l’allocation supplémentaire d’invalidité aussi appelé L’ASI.

+ D'articles ici :