Aromasante.fr » Mon corps » Dénutrition: quel est l’enjeu?

Dénutrition: quel est l’enjeu?

Notre conscience ne semble toujours pas s’être éveillée quant à l’avancée dangereuse que prend la dénutrition dans le monde. Un rappel sérieux s’impose en grandes lignes: “qu’est ce que la dénutrition?” Cette pathologie malheureusement répandue est une décadence du rythme alimentaire chez la personne atteinte. Le corps dépense bien plus que ce qu’il ne consomme et un déséquilibre énergétique va vite perturber le bon fonctionnement des principaux acteurs physiologiques du corps humain. Les carences protéiques causent peu à peu un amaigrissement suivi d’une asthénie.

La dénutrition vise principalement une population âgée et/ou souffrant de troubles alimentaires chroniques. Les causes peuvent être d’origine:

  • Endogène, par un dérèglement du métabolisme: les lipides, glucides et protéines sont catabolisés en excès, survenant suite à une inflammation quelconque.
  • Exogène : des facteurs de nature psychologiques viennent perturber le rythme alimentaire de la personne concernée.

Comment classer les divers types de dénutrition?

Il existe plusieurs sortes de dénutritions, en fonction des étiologies de cette dernière :

  • Une dénutrition de nature mixte, qui regroupe les carences protéiques et vitaminiques.
  • Une dénutrition, qui touche les enfants plus jeunes et qui se caractérise par une extrême maigreur.
  • La Kwashiorkor, qui est une dénutrition essentiellement protéique centré en Afrique tropicale et principalement due à la pauvreté.

Quels sont les symptômes et de quelle manière faut-il lutter contre ce fléau?

De nombreux symptômes ne sont pas à négliger:

  • Un amaigrissement progressif et une sévère asthénie.
  • Une chute de la masse et du volume musculaire aussi appelé hypotrophie.
  • Une hépatomégalie: qui est un accroissement du volume du foie.
  • Le manque en protéines diminuera les aptitudes immunitaires du corps, ce dernier s’affaiblit et devient une cible facile aux infections respiratoires et urinaires.
  • L’impact des symptômes cause une aggravation de l’état de santé générale, allant jusqu’à perturber les fonctions physiologiques du patient.
  • Apparition des œdèmes multiples.
  • Sécheresse de la peau, cheveux abîmés et disparition progressive des poils.
  • Atteinte au niveau du tube digestif causant diarrhée, malabsorption ou constipation.

Heureusement, il est possible de freiner cette descente aux enfers, grâce à une hygiène de vie saine et riche en protéines et minéraux :

  • Adopter un régime alimentaire stricte conseillé par votre nutritionniste.
  • Une alimentation de type parentérale par voie intraveineuse est envisageable dans le cas où le patient est sévèrement atteint
  • Une alimentation de type entérale est possible grâce à une sonde insérée au niveau du tube digestif du patient.

Un dépistage est fort conseillé afin d’éviter que le cas ne s’aggrave et profiter d’une prise en charge totale.

+ D'articles ici :