Aromasante.fr » Maladie » Comment bien choisir son appareil auditif ?

Comment bien choisir son appareil auditif ?

Pour choisir son appareil auditif, il ne suffit pas de connaître les différentes caractéristiques. L’avis d’un expert est essentiel pour savoir l’appareil le plus adapté à sa situation et à ses besoins. C’est pourquoi, il est recommandé de prendre rendez-vous auprès d’un audioprothésiste avant de vous lancer dans l’achat d’un appareil auditif seul.

Appareil auditif : quand faire appel à un audioprothésiste ?

Pour diagnostiquer l’état de son audition, il faut d’abord passer par un spécialiste en ORL. Il faut au préalable effectuer une batterie de test, notamment l’audiogramme, pour évaluer le degré de la surdité. En effet, le degré de déficience varie d’une personne à l’autre :

  • La déficience auditive légère : la perte tonale varie entre 21 et 40 dB.
  • La déficience auditive moyenne : la perte tonale varie entre 41 et 70 dB.
  • La déficience auditive sévère : la perte tonale varie entre 71 et 90 dB.
  • La déficience totale : la perte tonale dépasse les 90 dB.

C’est seulement après cette évaluation que l’expert en ORL pourra déterminer l’état de la personne. Il pourra ainsi lui recommander un audioprothésiste. C’est un professionnel qui s’occupe surtout des dispositifs mécaniques et électroacoustiques liés à l’audition. C’est un travail qui nécessite des réglages personnalisés et une phase d’adaptation non négligeable. Il ne faut donc pas contourner cette étape. C’est lui qui vous guidera pas-à-pas pour l’achat de votre appareil auditif.

Bien choisir son appareil auditif

La perte d’audition est souvent un problème lié au vieillissement même s’il existe des cas possibles plus jeunes voir même chez les enfants. Si elle n’est pas traitée, elle peut créer des malaises et des troubles chez la personne malentendante. Porter un appareil auditif devient indispensable dans certaines situations. Toutefois, comment choisir un appareil auditif le plus adapté à votre situation ?

Selon le de degré de surdité, la facilité d’utilisation ou encore le conduit auditif, il est possible de choisir parmi différents types d’appareils auditifs. Avec l’aide de l’audioprothésiste, vous pouvez opter pour :

  • Une prothèse contours d’oreilles.
  • Une prothèse micro-contours d’oreilles.
  • Une prothèse intra-auriculaire.

La première est plus adaptée aux enfants. Elle est résistante et facile à prendre en main. Elle convient aux personnes qui ont une perte moyenne ou sévère de sa faculté d’audition. Elle est munie d’une partie électronique qui est généralement placée derrière le lobe de l’oreille. Bien qu’efficace, elle rebute souvent pour sa forme volumineuse et trop voyante. La seconde est plus discrète puisque les écouteurs ne bouche pas le conduit auditif. Cependant, elle n’est pas pratique pour téléphoner et pour les cas sévères. La dernière prothèse est conçue en fonction des oreilles de la personne. Son microphone n’est pas visible puisqu’il est totalement inséré dans le conduit auditif. Il faut juste penser à changer les piles au moins tous les 5 jours.

+ D'articles ici :