Aromasante.fr » Maladie » Candida : en quoi ça consiste exactement ?

Candida : en quoi ça consiste exactement ?

Candida est un genre de levure très répandu et qui se trouve en abondance dans l’environnement qui nous entoure.

Il s’agit d’un organisme commensal : cela signifie qu’il est présent à différentes zones de notre corps, sans pour autant causer de maladie ou de quelconque problème.

Le danger avec ce genre d’organismes commensaux par contre, est qu’ils cessent d’être “Inoffensifs” dans certaines situations. Ainsi, chez une personne en bonne santé, Candida ne peut rien faire. En revanche, chez une personne immunodéprimée -c’est à dire dont le système immunitaire n’est pas très performant- Candida devient un problème et peut alors devenir pathogène.

Une candidose peut être inoffensive, comme elle peut être mortelle !

L’infection par Candida s’appelle une candidose, et comme nous vous l’expliquions, il s’agit d’une infection qui apparaît le plus souvent chez les personnes dont le système immunitaire est défaillant.

Autre chose d’intéressant à savoir : même si l’on est immunodéprimé, les risques d’une candidose varient d’une maladie à l’autre. Ainsi, selon la cause de l’immunodépression, on peut se trouver devant un cas de candidose cutanéo-muqueuse bénigne, ou devant un cas de septicémie à Candida, beaucoup plus grave et pouvant causer la mort.

Faisons le tour des types de candidoses qu’on peut rencontrer :

  • La candidose cutanéo-muqueuse : pouvant toucher la peau dans des conditions humides et chaudes, ou n’importe quelle muqueuse du corps (la bouche, l’anus, la muqueuse génitale .. ).
  • La candidose œsophagienne : candidose fréquente chez les patients atteints du SIDA, ce type de candidose provoque des ulcérations de l’œsophage.
  • Les septicémies à Candida : une septicémie est une infection du sang par un agent pathogène particulier. Ainsi, une septicémie à Candida traduit le passage de ce dernier dans le sang. Il s’agit de la candidose la plus grave, entraînant la mort dans 50% des cas.

Venir à bout d’une candidose est plus compliqué que ce qu’on croit !

Même si la candidose est rarement grave, elle nécessite souvent un traitement antifongique (traitement contre les levures et les champignons) pour l’éradiquer. Car le plus gros problème rencontré lors des candidoses, est la récidive fréquente de ces dernières.

Toutefois, avant de prescrire un antifongique (local, plus souvent) il est très important de détecter tous les foyers atteints, pour les traiter simultanément. Si un foyer est traité et l’autre est omis : les Candida du foyer négligé vont réinfecter le foyer traité, et la guérison n’aura pas lieu.

En cas de septicémie à Candida, il faut donner un antifongique en injectable pendant 10 jours, puis passer à un antifongique oral (Amphotéricine B, ou Fluconazole) si l’infection persiste toujours.

+ D'articles ici :